Archives par mot-clé : bourse du mois

Un mois à la Maison Française d’Oxford

 

(Jardin de la Maison Française d’Oxford – 26.11.2012 Lola Cindric©)

Dans le quartier cinégénique de Park Town, la Maison Française d’Oxford accueille une équipe interdisciplinaire de chercheur·e·s présent·e·s pour des durées variables. Des programmes d’échange et des financements sont alloués pour venir y travailler. La bourse du mois propose probablement le plus court des séjours, ce qui n’amenuise en rien l’éventail d’opportunités que la Maison offre, à commencer par sa chaleureuse bibliothèque, en accès de jour comme de nuit, les sept jours de la semaine, pour tou·te·s les résident·e·s. C’est dans ce cadre que j’ai eu la chance de passer le mois de novembre 2021 à Oxford.

Les chercheur·e·s, le directeur – Pascal Marty, la gestionnaire administrative et académique – Catherine O’Sullivan, la comptable – Véronique Puelle, la chargée des programmes – Anne-Sophie Gabillas et la bibliothécaire – Janet Foot sont des plus accueillant·e·s. Quotidiennement, à 11h et à 16h, les Tea time installent des moments favorables au partage de conseils et de programmations culturels et universitaires.

(Radcliffe Camera – 15.11.2021 Estelle Tzotzis ©)

La bourse du mois et l’hébergement proposés par la MFO m’ont permis de mener à bien des projets qui avaient motivé ma candidature. Après le rite initiatique où j’ai juré de laisser d’éventuels désirs pyromanes aux portes de la célèbre quadricentenaire bibliothèque oxonienne – moment ne pouvant qu’enchanter tout·e étudiant·e en anthropologie – je me suis vu remettre une carte de lectrice du réseau Bodléien. Il s’agit d’un laissez-passer indispensable pour accéder aux espaces de travail, commander, retirer et lire des ouvrages et revues scientifiques, disponibles sur réservation et consultables exclusivement sur place. La Radcliffe Camera est alors devenue un phare dans la ville.

Approfondir ma bibliographie était mon premier objectif. Le second était de rencontrer le groupe de recherche pluridisciplinaire oxonien Queer Intersections Oxford, dédié aux études queer et trans – et d’assister à leurs événements organisés tout au long du mois. Conférences et séminaires s’avérèrent faciles d’accès.

Le cadre et les aménagements mis en place à la Maison Française d’Oxford sont des plus propices au travail académique. C’est une réelle chance d’avoir pu y séjourner et je remercie infiniment toute l’équipe pour sa confiance.

Estelle Tzotzis

Page de présentation perso sur le site de la Maison Française d’Oxford