Tous les articles par Chloé Chassagnac

Premier atelier du Laboratoire Junior LGBTI

Bonjour à tou·te·s,

Nous avons le plaisir de vous annoncer la création du Laboratoire Junior LGBTI à Toulouse.
Ce labo junior, financé par le LabEx SMS (Structuration des Mondes Sociaux), vise à fédérer un réseau de jeunes chercheur·e·s (masterant·e·s, doctorant·e·s, post-doctorant·e·s) de différentes disciplines (anthropologie, sociologie, histoire, science politique etc.) qui travaillent sur les thématiques LGBTI. Il propose un espace d’échanges et de mise en commun des connaissances issues des recherches actuelles sur les sexualités et le genre, en partant de l’empirisme de nos propres recherches et des questions qu’elles soulèvent.

Le premier atelier aura lieu jeudi 17 mars 2022 à l’Université Toulouse II Jean Jaurès, de 14h à 16h.
Nous y présenterons le projet du laboratoire junior, sa vocation et ses objectifs, et nous vous proposerons une discussion collective sur nos travaux et nos expériences autour de la question des « savoirs situés et subjectivités LGBTI dans la recherche ».
Cette séance introductive sera également l’occasion d’échanger sur les besoins auxquels les ateliers pourront répondre et sur les différentes réflexions, méthodologiques comme théoriques, qui pourront être menées dans le cadre de ce dispositif.

La première séance se tiendra en présentiel uniquement, mais les suivantes seront proposées au format hybride pour permettre aux personnes loin de Toulouse d’y participer.
Si vous souhaitez venir à ce premier atelier, merci de bien vouloir vous inscrire via ce lien pour recevoir les informations pratiques.

Au plaisir d’échanger avec vous !

Bien cordialement,

L’équipe du Laboratoire Junior LGBTI
Yaël Armangau, Chloé Chassagnac, Maialen Pagiusco, Mathias Quéré et Estelle Tzotzis

Conférence internationale – Couples de même sexe : instruments et savoirs pour la comparaison internationale

Le 25 et 26 novembre 2021, Gaelle Meslay, Wilfried Rault et Virginie Rozée (INED) organisent une conférence internationale sur les couples de même sexe au Centre des colloques du Campus Condorcet (Aubervilliers, France).

Le colloque est composé de quatre sessions et se clôturera autour d’une table ronde qui ont pour visée de dresser un état des savoirs sur les couples de même sexe et d’entreprendre une discussion collective sur les possibilités de comparaison entre plusieurs contextes nationaux et régionaux :

Session 1 : Du couple aux familles. De nouvelles approches statistiques pour étudier les familles homoparentales

Session 2 : Les couples de même sexe au fil du temps

Session 3 : Dépasser la binarité ? Les couples de même sexe et les catégories de genre

Session 4 : Comparer les sources nationales

Table ronde : Des possibilités de comparaison internationale ?

La conférence est au format hybride, le pass sanitaire est demandé pour une inscription en présentiel. L’inscription se fait ici.

Programme de la conférence internationale – Couples de même sexe : instruments et savoirs pour la comparaison internationale

Appel à participation

Recherche sur l’homoparentalité en France menée par Chloé Chassagnac


© Tous droits réservés

Je m’appelle Chloé Chassagnac et je suis en deuxième année de doctorat en anthropologie à l’Université de Toulouse Jean Jaurès. Je consacre ma recherche aux familles homoparentales en France. Lors de mon master en anthropologie, j’ai réalisé deux enquêtes ethnographiques auprès de familles homoparentales, en binôme avec ma compagne – la première s’est déroulée durant une année en France et la seconde, durant une année encore en Nouvelle-Zélande. Nous avons travaillé au sens large sur les familles homoparentales, sur leur histoire et leur constitution, depuis l’élaboration du projet d’enfant jusqu’à la vie familiale quotidienne en rencontrant les différents membres des familles (enfants, grands-parents, oncles, tantes, cousins etc.). Je me suis aussi intéressée à la façon dont l’enfant s’inscrit dans sa famille élargie.

A ce jour, je poursuis cette étude en France. Il me semble important de contribuer à une visibilité plus grande encore de ces familles dans la recherche universitaire (quel que soit le mode de constitution et le modèle familial : recomposition familiale / adoption / pma / insémination artisanale / gpa, etc…/ monoparentalité / biparentalité / coparentalité), particulièrement en France. Pour ma thèse, intitulée provisoirement Les homoparents, leurs enfants et leurs apparentés face à la stigmatisation – Trajectoires familiales, visibilités et agentivité, je cherche à rencontrer des familles et futures familles homoparentales qui souhaitent partager leur expérience. La situation sanitaire a mis en suspens depuis mars 2020 les rencontres que je propose avec les familles. Ces rencontres prenaient la forme d’une conversation de manière à laisser libre cours à la parole et au récit de vie (il ne s’agit pas d’un questionnaire préétabli). Pour contourner les contraintes de la situation sanitaire, je propose dans un premier temps de se rencontrer « virtuellement » à l’aide de la visio ou encore de pouvoir discuter par téléphone. La durée de ces entrevues peut être variable et je m’adapterai aux disponibilités de chacun.

Ma recherche préservera l’anonymat des personnes rencontrées ; les noms, villes, ou même les catégories socio-professionnelles seront modifiées de manière à ce que personne ne soit identifiable contre son gré. Si vous faites partie d’une famille homoparentale et que vous souhaitez participer à cette étude ou si vous connaissez des personnes susceptibles d’être intéressées, n’hésitez pas à me contacter ou à transmettre mes coordonnées : chloe.chassagnac@gmail.com.

Je vous remercie pour votre aide. Je suis disponible pour tout renseignement supplémentaire.

 

Chloé Chassagnac

Contact : chloe.chassagnac@univ-tlse2.fr

Chloé Chassagnac est doctorante en anthropologie sociale à l’Université Toulouse Jean Jaurès (LISST-CAS) et allocataire d’un contrat CIFRE avec la Caisse Nationale des Allocations Familiales. Sa recherche doctorale porte sur les familles homoparentales françaises et s’intitule provisoirement Les homoparents, leurs enfants et leurs apparentés face à la stigmatisation – Trajectoires familiales, visibilités et agentivité, sous la direction de Jérôme Courduriès (Anthropologue et MCF à l’UT2J). Sa recherche de thèse s’intéresse à l’étude du parcours biographique des homoparents, à la prise en considération des expériences que les enfants et leurs apparentés font de l’homoparentalité et des pratiques discriminatoires à l’égard de l’homosexualité et des nouvelles configurations familiales. Elle vise également à analyser les relations entre les différentes institutions et les familles homoparentales.

Depuis l’année universitaire 2020/2021, elle est chargée de cours pour le département d’anthropologie à l’UT2J.

Page web au LISST-CAS