Colloque international “Ce que l’absence d’enfant fait à la parenté”

Avec des collègues toulousain·es, Chloé Chassagnac, Jérôme Courduriès, Flávio Tarnovski et Estelle Tzotzis organisent un colloque international intitulé “Produire des personnes et des liens. Ce que l’absence d’enfant fait à la parenté” du 3 au 6 mai 2021. Initialement prévu sur le campus de l’Université Toulouse Jean Jaurès fin avril 2020, en raison de contexte sanitaire, il se tiendra exclusivement en ligne.

Une session spécifiquement dédiée aux familles homoparentales dans des contextes culturels et sociaux différents aura lieu mercredi 5 mai. Flávio Tarnovski proposera une communication intitulée “Parenté en ligne: devenir parent à l’aide de sites internet au Brésil” et Estelle Tzotzis proposera un autre communication intitulée “Dynamiques d’entraide dans la réalisation d’un projet d’enfant. Devenir homoparents en Nouvelle-Zélande (Aotearoa)”.

Nous pourrons également entendre une communication proposée par Isabel Côté, professeure en travail social à l’Université du Québec en Outaouais, Kévin Lavoie, professeur en travail social à l’Université Laval et Martine Gross, sociologue, qui a pour titre “Le recours à un donneur connu par des mères lesbiennes en France : motivations des adultes impliqués dans l’entente et attitudes de leurs proches“.

Les inscriptions sont ouvertes ici jusqu’au 29 avril au soir. Au-delà, on peut demander à suivre une ou plusieurs journée(s) du colloque en envoyant un mail la veille ici.

 


A propos Jérôme Courduriès

Anthropologue. Maître de conférences à l'Université Toulouse 2 le Mirail. Co-responsable, avec Virginie de Luca Barrusse, du Réseau thématique 28 de l'Association Française de Sociologie "Recherches en sciences sociales sur la sexualité". A travaillé sur la conjugalité gay en France. Travaille aujourd'hui plus particulièrement sur l'homoparentalité et le recours, par des couples infertiles, à des tiers de procréation (dont la gestation pour autrui).