Jérôme Courduriès

© JL Douat

Contact : jerome.courduries@univ-tlse2.fr

Jérôme Courduriès est anthropologue, maître de conférences à l’Université Toulouse Jean Jaurès et chercheur au Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités Sociétés Territoires – Centre d’Anthropologie Sociale, à Toulouse.

Il a soutenu en 2008 une thèse de doctorat sur la conjugalité gay en France, a bénéficié d’une allocation doctorale de l’Agence Nationale de Recherche sur le Sida (ANRS) et a été post-doctorant en anthropologie au CNRS, au Centre Norbert Elias, à Marseille.
Ses recherches portent sur la parenté contemporaine dans les sociétés euro-américaines et particulièrement sur les effets des techniques de reproduction assistée sur les relations familiales et sur le genre. Plus spécifiquement il travaille depuis plusieurs années sur l’homoparentalité et sur la gestation pour autrui.
Il participe au programme de recherche ORIGINES financé par l’ANR, coordonné par Agnès Martial, directrice de recherches au CNRS et membre du Centre Norbert Elias, et qui entend analyser les situations familiales issues de l’adoption et de l’assistance médicale à la procréation avec don à l’aune de la question des « origines ».
Une partie de ses travaux de recherche s’intéressent à la place et au rôle du droit et de l’état civil dans la constitution de la personne dans les sociétés euro-américaines.

Sélection de publications

Ouvrages
– (2020) avec Flávio Luiz Tarnovski, Homoparentalités. La famille en question? Paris, Éditions François Bourin
– (2011) Être en couple (gay). Conjugalité et homosexualité masculine en France, Lyon, Presses Universitaires de Lyon

Coordination d’ouvrages collectifs
– (2021) avec Christine Dourlens et Laurence Hérault (dir.), État civil et transidentité : anatomie d’une relation singulière. Genre, identité, filiation, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, collection « Penser le genre ».
– (2020) avec Nicolas Adell, Agnès Martial, Sylvie Mouysset, Sylvie Sagnes (dir.),
Fiction : itinéraire conseillé. Mélanges offerts à Agnès Fine, Toulouse, Presses Universitaires du Midi, collection « Les Anthropologiques »
– (2018) avec Isabel Côté, Kevin Lavoie, Perspectives internationales sur la gestation pour autrui. Expériences des personnes concernées et contextes d’action, Montréal, Presses universitaires de Québec
– (2014) avec Agnès Fine, Homosexualité et parenté, Paris, Armand Colin

Direction de dossiers dans des revues scientifiques
– (2020) avec Mélanie Gourarier (dir.), « Tracer », Ethnologie française, vol. 50, n°2
– (2017) avec Sébastien Roux (dir.), « La reproduction nationale », Genèses, n°108
– (2014) avec Cathy Herbrand (dir.), Parenté et techniques de reproduction assistée : Les enjeux contemporains au regard du genre, Enfances, familles, générations, n°21

Articles et chapitres scientifiques
– (2021), « Le juge, le genre et les trans’. L’entrée discrète de l’approche relationnelle du genre dans les tribunaux français », in J. Courduriès, C. Dourlens, L. Hérault (dir.), Etat civil et transidentité : anatomie d’une relation singulière. Genre, identité, filiation, Presses Universitaires de Provence, coll. « Penser le genre », pp. 131-161.
– (2021) avec Christine Dourlens, Laurence Hérault, « Introduction », in J. Courduriès, C. Dourlens, L. Hérault (dir.), Etat civil et transidentité : anatomie d’une relation singulière. Genre, identité, filiation, Presses Universitaires de Provence, coll. « Penser le genre », pp. 5-19.
– (2021) avec Christine Dourlens, Laurence Hérault, « La Cour Européenne des Droits Humains et la mobilisation pour une réforme du changement de sexe à l’état civil », in J. Courduriès, C. Dourlens, L. Hérault (dir.), Etat civil et transidentité : anatomie d’une relation singulière. Genre, identité, filiation, Presses Universitaires de Provence, coll. « Penser le genre », pp. 195-202.
– (2021), « Os casais homossexuais na prefeitura. A propósito dos debates sobre a abertura do casamento aos casais gays e lésbicos na França », in M. P. Grossi (dir.), L. C. Oltramari, V. K. Ferreira (dir.), Família, gênero e memória: diálogos interdisciplinares entre França e Brasil, Brasília e Florianópolis, ABA, Tribo da Ilha, pp. 25-44.– (2020) avec Mélanie Gourarier,« Introduction. Tracer l’histoire des sujets », Ethnologie française, vol.50, n°2, pp. 257-268
– (2020) avec Flávio Luiz Tarnovski, 2020, « Big Little Lies. Destins féminins et violence de genre sur la côte californienne », in N. Adell, J. Courduriès, A. Martial, S. Mouysset, S. Sagnes (dir.), Fiction : itinéraire conseillé. Mélanges offerts à Agnès Fine, Presses universitaires du Midi, coll. « Les Anthropologiques », pp. 55-67
– (2020), « Les bonnes intentions. Être parent d’un enfant né d’une GPA », in Sébastien Roux et Anne-Sophie Vozari (dir.), Familles. Nouvelle génération, Paris, PUF, coll. « La vie des idées », pp. 45-57
– (2019) avec Laurence Brunet, Michelle Giroux et Martine Gross,  « La difficile conciliation entre le vécu des familles conçues avec assistance médicale à la procréation et le droit : perspectives franco-québécoises », in Marie-Xavière Catto et Kathia Martin-Chenut (dir.), Procréation assistée et filiation. AMP et GPA au prisme du droit, des sciences sociales et de la philosophie, Paris, Mare & Martin, pp. 73-103
– (2019) “When French Couples Become Parents Through Surrogacy: Examining the Relationship with the Surrogate”, in J. Merchant (org.), Access to Assisted reproductive technologies: the case of France and Belgium, Oxford, New York, Berghahn Books, pp. 107-123
– (2018) « At the nation’s doorstep. The fate of children in France born via surrogacy », Reproductive BioMedicine and Society Online, vol. 7, Issue Making Families: Transnational Surrogacy, Queer Kinship, and Reproductive Justice (Marcin Smietana, Charis Thompson org.). Publié en ligne le 19 décembre 2018.
– (2018) « Gestation pour autrui. Faire naître des mères et des pères », in Isabel Côté, Jérôme Courduriès, Kevin Lavoie (dir.), Perspectives internationales sur la gestation pour autrui. Expériences des personnes concernées et contextes d’action. Montréal, Presses universitaires du Québec
– (2018) avec Isabel Côté et Kevin Lavoie « Penser la gestation pour autrui à partir des expériences vécues : un ancrage empirique et mutlidisciplinaire », in Isabel Côté, Jérôme Courduriès, Kevin Lavoie (dir.), Perspectives internationales sur la gestation pour autrui. Expériences des personnes concernées et contextes d’action, Montréal, Presses universitaires du Québec
– (2017) avec Sébastien Roux, « La reproduction nationale », Genèses, Dossier La reproduction nationale, n°108, pp. 3-8
– (2017) « La lignée et la nation. État civil, nationalité et gestation pour autrui », Genèses, Dossier La reproduction nationale, n°108, pp. 29-47
– (2017), « Nommer son enfant dans les couples de même sexe. », Clio, Femmes, Genre, Histoire, 44, Dossier Le nom des femmes, pp. 151-169
– (2016) « Ce que fabrique la gestation pour autrui », Journal des Anthropologues, 144-145, dossier « parentés contemporaines », pp. 53-76 (available in english: « What Surrogacy Produces »)
– (2016) avec Martine Gross  « La construction conjugale dans les familles homoparentales. Une organisation financière communautaire ou indépendante ? », Politiques sociales et familiales, n°120, pp. 43-58
– (2014) avec Cathy Herbrand « Genre, parenté et techniques de reproduction assistées : bilan et perspectives après 30 de recherche », Enfances, familles, générations, dossier « Parenté et techniques de reproduction assistée : Les enjeux contemporains au regard du genre », n°21, pp. 1-27
– (2014) avec Agnès Fine « Introduction. Homosexualité et parenté », in A. Fine, J. Courduriès (dir.), Homosexualité et parenté, Paris, Armand Colin, collection « Sociétales », pp.11-36
– (2014) « Rompre avec sa famille. Jeunesse, entrée dans l’homosexualité et expérience du rejet familial », in J. Courduriès, A. Fine (dir.), Homosexualité et parenté, Paris, Armand Colin, collection « Sociétales », pp.45-64
– (2014) « Expérience homosexuelle et parenté. Des relations familiales contrastées », Dialogue, dossier « Quand l’homosexualité rencontre la famille », n°203, pp. 77-87
– (2014) avec Martine Gross et  Ainhoa de Federico « Physionomie des familles homoparentales », in A. Fine, J. Courduriès (dir.), Homosexualité et parenté, Paris, Armand Colin, collection « Sociétales », pp. 185-191
– (2014) avec Martine Gross et Ainhoa de Federico « Le recours à l’AMP dans les familles homoparentales : état des lieux. Résultats d’une enquête menée en 2012 », Socio-logos, n°9
– (2014) « Le genre à l’épreuve de la conjugalité. Mouvements et recompositions de la masculinité des hommes en couple avec un autre homme », in M.-P. Anglade, L. Bouasria, M. Cheik, F. Debarre, V. Manry, C. Schmoll (dir.), Expériences du genre. Intimités, marginalités, travail et migration, Paris, Casablanca, Karthala, Le Fennec, pp. 91-110

– (2013) « Pourquoi cette loi maintenant ? », in Irène Théry (dir.), Mariage de même sexe et filiation, Paris, Editions de l’EHESS, coll. « Cas de figure », pp. 35-46

Autres pages Web :



Citer ce billet
Jérôme Courduriès (2021, 27 janvier). Jérôme Courduriès. Same-Sex Families. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ooik

A propos Jérôme Courduriès

Anthropologue. Maître de conférences à l'Université Toulouse 2 le Mirail. Co-responsable, avec Virginie de Luca Barrusse, du Réseau thématique 28 de l'Association Française de Sociologie "Recherches en sciences sociales sur la sexualité". A travaillé sur la conjugalité gay en France. Travaille aujourd'hui plus particulièrement sur l'homoparentalité et le recours, par des couples infertiles, à des tiers de procréation (dont la gestation pour autrui).